Blog entry by Meguid El Nahas

Picture of Meguid El Nahas
by Meguid El Nahas - Monday, 2 June 2014, 6:37 AM
Anyone in the world

PROFESSOR PIERRE DELANAYE REPORTING IN FRENCH:

Le docteur Warnock nous a brillamment présenté les résultats d’une analyse de la cohorte REGARDS, bien connue de tous. Son idée, simple, est la suivante. Les formules basées sur la cystatine C n’ont globalement pas une meilleure performance que les formules basées sur la créatinine pour estimer le DFG (résultats de Inker dans le NEJM de 2012). Pourtant, la cystatin C prédit mieux le risque cardiovasculaire. Cette meilleure prédiction, n’est donc pas, pour le Dr Warnock, liée à une meilleure estimation du DFG. L’hypothèse la plus communément admise est l’association entre le cystatine C et l’inflammation. L’auteur a donc simplement regardé si la cystatine C prédisait mieux le risque de mortalité qu’un autre marquer tout simple de l’inflammation, à savoir la CRP. L’auteur en a profité pour critiquer les méthodes statistiques qui sont utilisées dans ces étude de prédiction et qui ne prennent pas en compte la variations des différentes données au cours du temps. Dans la cohorte REGARD, le Dr Warnock montre clairement que la CRP prédit en fait mieux le risque de mortalité avant 3 ans que la cystatine C…Résultat très provoquant mais que je trouve assez convainquant personnellement.

J’ai aussi beaucoup aimé la remarque finale de l’auteur dans la discussion. Toutes ces études prédisent un rique épidémiologique…L’intérêt pour prédire le risque d’un patient à l’échellon individuel (le patient assis en face de vous en consultation) est sans doute beaucoup moindre (si il existe…)

TRANSLATED AS:

David Warnock presented data from the REGARDS study showing the limited value of large population data with eGFR for predicting CV risk, SPREADSHEET NEPHROLOGY has it slimitations:

1 Predicting risk at large population scale database analysis is not always of help to the nephrologist faced with a single patient who need to have a risk assessment.

2. eGFR may be a useful predictor of CVD in isolation but not much better than conventional risk predictors.

3. Cystatin C a better predictor of CVD risk than eGFR confirming previous studeis.

4. Markers of inflammation such as CRP also better than eGFR

IT IS HIGH TIME IN MY OPINION TO STOP THE BANDWAGON OF SPREADSHEET NEPHROLOGY BASED ON LARGE SACLE EPIDEMIOLOGICAL NUMBER CRUNCHING BY COMPUTER NEPHROLOGISTS....LETS GO BACK TO BEDSIDE AND OLD FASHION CLINICAL RISK ASSESSMENTS!

[ Modified: Thursday, 1 January 1970, 1:00 AM ]